Actualités

Actualité musicale : toujours dans la peau des Africains, Aya Nakamura sort son Bobo

Aya Nakamura vient de se mettre sur les rails du YouTube et lance son nouveau single intitulé « Bobo ». Le clip est à la saison, puisqu’il est tourné sur la plage, et bientôt, la phrase « chéri coco, fais-moi mmm pas de bobo ! » va s’éclater dans les langages des jeunes cet été.

Une virée sur le parcours de la chanteuse

Le groupe en est maintenant à son quatrième album, et bien sûr, le confinement a bien donné beaucoup d’intuitions à nos artistes. Comme le rythme afrobeat est libre sur les réseaux du son, les chanteurs ne s’en privent pas. En plus, pour garder un bon marketing, il faut se mettre à la tendance.
Aya Nakamura a débuté dans les chansons d’amour, qui parlait des femmes seules, désespérées, etc. Son succès a commencé avec « J’ai mal » qui a eu des millions de followers également à sa sortie. Elle était très vite ciblée par le grand compositeur africain, Mr Christopher Ghenda. Et sa carrière de chanteuse populaire a commencé là. On était tous propulsés dans un univers particulier à la sortie de « Brisé »

Aya Nakamura dans la cour des grands artistes

Elle a commencé par faire de featuring avec des rappeurs tel que Fababy avec une belle explosion de fans sur les réseaux de leur single « Love d’un voyou ». Et puis, elle a continué à faire du ravage en chantant « Sorry » avec Abou Debeing. 
Elle n’a pas hésité de profiter de chaque occasion, et même de revenir dans les studios en tournant quelques singles avec MHD, le petit prince de la musique Afro Trap. Elle a même réussi à écrire son nom dans la série « Heroes » sous le personnage de « Hiro Nakamura », un grand privilège pour l’artiste. 

Il n’est donc pas une surprise si la chanteuse a fait une belle recette sur son album « Bobo », avec des paroles toujours directes et qui sonnent aux oreilles des jeunes.